Val Maira - vendredi 24 févr. - Monte Freide - 2951 m (+1325 m)

Publié le par chapitre2

Ayant été malade durant la nuit du mercredi au jeudi, j'ai fait l'impasse sur la sortie du jeudi, pour reprendre le déroulement de la semaine le vendredi, plus motivé que jamais.

 

La température a fortement augmenté depuis la veille et les conditions évoluent. Nous montons un peu plus en altitude et le but de la journée sont des pentes orientées ouest, donc qui prendrons le soleil tardivement. Cependant nous serons quand même un peu tard, malgré un départ plus matinal, et la neige sera très lourde.

 

Nous partons toujours du Val Maira, mais cette fois depuis l'autre rive (la gauche). Nous sommes exactement en face des courses de mardi et mercredi.

01

 

Il est encore tôt, mais déjà il fait chaud. Mes collants blancs deviennent célèbres..............

02

 

03

 

04

 

05

 

06

 

Nous arrivons sur une crête rocheuse et à un petit col, qui va nous permettre de basculer de l'autre côté.

07

 

Le col.

08

 

Nous arrivons de la gauche et allons partir dans la vallon à droite, jusqu'aux sommets au fond.

08a

 

Au loin, la Meije !

10

 

09

 

Le fond du vallon, nouvelle pause méritée.

11

 

Le panorama est juste à couper le souffle. Yann et Xavier nous conduisent de mains de maître !

11a

 

De là il y a deux possibilités: un sommet plus alpin (Monte Freide), avec un couloir et des pentes soutenues, et le Monte Albrage, à presque 3000 m, plus classique. Deux groupes se forment, et il s'agit de décider, ou de laisser décider le sort, qui va guider qui !!!

12

 

Finalement c'est Xavier qui nous mêne au Monte Freide.

13

 

Et Yann qui part sur l'autre sommet.

14

 

La fin de l'ascension nous oblige à enlever les skis.

15

 

Pas fâché d'être arrivé !!!

16

 

Notre petit groupe. La descente va se faire à gauche.

17

 

Comme d'habitude nous sommes observés.

18

 

Voilà comment se présente l'entrée du couloir. La neige déjà bien humidifiée.

19

 

Mais cela passe encore très bien.

20

 

Une magnifique pente nous tend les bras. Bien soutenue, elle demande de la cuisse, surtout avec ces conditions chaudes.

21

 

22

 

Fin de la descente, nous attendons le reste du groupe en observant nos traces, mangeant et buvant un coup !

23

 

Une avalanche de neige mouillée se déclenche et recouvre nos traces du bas. Hum, heureusement que nous n'y étions pas plus tard...

24

 

Fin de journée, le repos des guerriers, dans le salon de l'hôtel. Un moment toujours sympathique, nous en profitons pour refaire la journée et discuter de celle du lendemain.

25

Publié dans Rando - hiver

Commenter cet article