Val Maira -lundi 20 févr. - Monte Estelleta - 2318 m (+917 m)

Publié le par chapitre2

 Réservée depuis de longs mois, cette semaine dans le Val Maira arrive enfin ! L'organisation en est signée Xavier, avec qui j'ai été à la Brenva il y a quelques semaines. Xavier a le chic pour trouver des lieux originaux, et une fois sur place, des courses souvent en excellentes conditions, et souvent peu ou pas tracées. Le rêve, quoi !

 

Pendant cette semaine nous sommes basés à l'hôtel Londra, dans le petit village d'Acceglio, à environ 1200m d'altitude. Le Val Maira, est une longue vallée, restée sauvage, et surtout à l'abri des remontées mécaniques. Ici, il n'y a que de la rando, de la raquette ou du ski de fonds à faire pendant l'hiver.

 

Vous pouvez situer la région ici.

 

Nous sommes quelques-uns à avoir pris l'option d'un trajet effectué le dimanche soir, afin de ne pas devoir se lever à l'aube le lundi. La route est en effet longue, 5h 1/2 depuis Genève. Le Val Maira est dans le Piémont italien, à peu près à la hauteur de Gap, mais côté italien des Alpes Cette soirée de dimanche soir est l'occasion de faire connaissance avec une partie des participants.

 

Lundi matin, nous voilà rejoints par les reste de la troupe, dont Xavier et Silvana. Yann, aspirant-guide, nous guidera avec Xavier. Nous sommes 16, un groupe vraiment important, mais malgré cette taille l'ambiance fut plus qu'excellente, et finalement l'inertie de groupe ne s'est pas fait trop sentir.

 

Il neige. A priori une mauvaise nouvelle... Mais cela va donner une jolie petite couche de neige fraîche. Elle est la bienvenue, car ce côté des Alpes, contrairement au versant ouest et nord, est bien moins enneigé. Départ donc pour la première course, tendance forestière !

01

 

02

 

Il neige, de plus en plus.

03

 

L'arrvée au sommet est un peu plus sportive. Le vent nous balaye, nous nous battons pour enlever les peaux !

04

 

Nous descendons plus ou moins par le chemin de montée. Les premières centaines de mètres sont dans le brouillard, mais rapidement nous pouvons commencer à tracer autour des arbres, sur une très bonne neige.05

 

Yann nous réserve une petite surprise: nous nous enfilons dans un petit vallon, qui en rétrécissant se transforme en goulet. La situation est prise avec flegme par nous autres, et finalement un échappatoire nous permet d'en sortir sans trop de mal. Cela vaudra quand même un apéro offert par Xavier et Yann. Finalement, ça valait le coup !

06

Publié dans Rando - hiver

Commenter cet article

Distribution de journaux 04/04/2012 17:07

Merci pour le temps que vous passer sur ce blog et les informations que vous faites figurer. En tout cas c’est un blog utile de plus il est facile à consulter. Bonne continuation pour ce
merveilleux travail.