Pte de la Balme (Glières, 1858 m)

Publié le par chapitre2

C'est l'Ascension, chouette ! Il fait beau, chouette !

 

Pas facile cependant de trouver une idée de balade à la mi-mai. Il reste pas mal de neige en cette mi-mai. Il faut donc choisir quelque chose de pas trop haut, plutôt pas trop en altitude. J'opte pour la Pointe de la Québlette, au départ de Malvoisin (qui s'atteint d'Entremont, en amont du Petit Bornand).

 

La partie initiale est un chemin large et facile, allant d'abord tout droit, puis en lacets, qui nous permet de remonter le fond du vallon entre la Montagne des Auges et le Mont Lachat (dont on voit les belles falaises calcaires à gauche).Pte de la Balme 023

 

Il faut ensuite attraper un plus petit chemin qui part à droite et qui permet d'atteindre le Col de la Buffaz (1500m). Nous ratons une première fois ce chemin, car les pluie du printemps ont passablement ravagé les pentes et les premiers 100m ont disparu !

Depuis le col on voit bien la croix courronnant culminant du Mont Lachat (2023m).

Pte de la Balme 029

 

Le chemin remonte ensuite la croupe et nous atteignons le chalet de l'Ovine (1770m). Nous décidons de nous arrêter ici le temps d'un pic-nic. Nous repartons ensuite en direction du Col de l'Ovine, notre but initial. Des névés sont encore présents.

Pte de la Balme 032

 

Tandis que derrière nous c'est la Vanoise (probablement...)

Pte de la Balme 033

 

La vue sur les Aravis et le Massif du Mont-Blanc commence à se dégager.

Pte de la Balme 034

 

Plutôt que d'aller au col, nous montons rejoindre la crête que nous atteignons pas loin de la Pointe de la Balme, à côté de la Pointe de la Québlette. De l'autre côté de la crête, c'est le Plateau des Glières (voir ma sortie en raquette). On voit aussi un bout du Lac d'Annecy.

Pte de la Balme 037

 

Pte de la Balme 038

 

Le retour de fait par le même chemin. Une variante plus longue consiste à passer par le Col de l'Ovine, qui permet de basculer côté Glières, puis de faire une boucle par les Chalets des Auges. Cela rajoute probablement une heure.

 

En tout cas, même si ce n'est pas la plus belle des randos, c'est une grande joie que d'enfin se retrouver à l'air, en montagne, par une belle journée. Nous avins bien apprécié !!!

Publié dans Rando - été

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article